• mar. Juil 5th, 2022
Top Tags

Ukraine: l'histoire derrière cette photo d'une mère blessée

ByAfricasPort

Mar 21, 2022

GUERRE EN UKRAINE – Le visage tuméfié et la tête bandée, une jeune Ukrainienne, assise sur un lit de l’hôpital pédiatrique d’Okhmatdyt de Kiev, allaite son bébé qu’elle tient dans ses bras. La photo, diffusée la semaine dernière, a fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours.

Cette femme de 27 ans, originaire de la capitale de l’Ukraine, s’appelle Olga. D’après les informations de Reuters, qui l’a rencontrée ce dimanche 20 mars, la mère de famille a protégé sa fille de six semaines, Victoria, lors de bombardements. Alors qu’elle la nourrissait, les fenêtres de leur domicile se sont brisées à cause d’une explosion survenue non loin.

“J’étais blessée à la tête, le sang a commencé à couler sur le bébé. Je ne comprenais pas, j’ai cru que c’était son sang”, a-t-elle raconté à l’agence de presse. Craignant le pire, celle-ci a cependant réalisé, grâce à l’aide de son mari Dmytro, que ce sang était en réalité le sien.

Si la mère souffre donc de multiples blessures au visage, la petite fille, elle, s’en est sortie quasiment indemne avec juste quelques ecchymoses. “C’est ce qui lui a sauvé la vie: je l’ai couverte à temps. Puis Dmytro a sauté sur nous et nous a protégées aussi”, a livré Olga à Reuters.

“Rien d’autre à faire à part rester positifs”

Malgré la situation dramatique dans laquelle est plongé son pays, la jeune femme est bien décidée à voir le verre à moitié plein: “Il n’y a rien d’autre à faire à part rester positifs, croire que le pire est passé, que c’était la chose la plus horrible qui pouvait nous arriver”, a-t-elle conclu. 

L’hôpital pédiatrique d’Okhmatdyt, le plus grand d’Ukraine, subit le désastre causé par l’invasion russe entamée le 24 février. “C’est vraiment terrible, c’est dur, c’est atroce”, a confié la pédiatre Svitlana Onysko à l’AFP. “On vit dans cet hôpital. On ne rentre plus chez nous, on est disponible 24h/24, 7 jours sur 7, tout le temps. Matin, midi, soir, on aide les enfants”, a-t-elle ajouté. 

Au moins 109 enfants ont perdu la vie depuis le début de l’opération militaire lancée en Ukraine par le président russe Vladimir Poutine, selon les autorités ukrainiennes. Un bilan qui risque de s’alourdir.

À voir également sur Le HuffPost: En Ukraine, un hommage aux “109 enfants morts” depuis le début de la guerre