• mer. Mai 25th, 2022

Trump suggère de menacer la Russie avec les sous-marins nucléaires US

ByAfricasPort

Mar 22, 2022

ÉTATS-UNIS – Nouvelle leçon stratégie militaire donnée par Donald Trump. Après avoir suggéré de déguiser des avions américains avec le drapeau chinois pour tromper la Russie et l’attaquer, l’ancien président américain propose cette fois de menacer Moscou avec des sous-marins nucléaires.

“Je n’ai pas aimé le faire, mais j’ai rebâti nos capacités nucléaires comme jamais personne ne l’avait pensé avant”, a-t-il débuté lors de cette interview réalisée lundi 21 mars sur la chaîne Fox Business, tout en assurant que “se serait une tragédie” si ces armes venaient à être utilisées.

Toutefois, “si nous n’avions pas cette arme, nous ne pourrions pas discuter” avec Vladimir Poutine qui utilise “constamment le mot qui commence par ‘N’, le nucléaire”, estime encore Donald Trump. L’ex-président a de nouveau critiqué ce qu’il estime être une absence de réponse forte de la part de son successeur Joe Biden.

Donald Trump a par ailleurs encore souligné que grâce à lui, les États-Unis ont “les meilleurs sous-marins du monde, les plus puissants”, et présenté sa stratégie pour le moins iconoclaste: “Nous devrions dire: ‘si vous utilisez encore une fois le mot ‘nucléaire’, nous allons envoyer des sous-marins et nous ferons des allers-retours le long de votre côte.”

Poutine brandit aussi l’arme nucléaire

Problème: alors que les États-Unis veulent à tout prix éviter de s’engager dans la guerre entre l’Ukraine et la Russie, envoyer des engins nucléaires dans les eaux russes aurait l’effet totalement inverse. Moscou pourrait voir cette action comme une agression et prendre des mesures de représailles, notamment militaires.

La crainte est d’autant plus forte que Vladimir Poutine a ordonné de “mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat” fin février, déclenchant un vent de panique en Occident.

Pour éviter cette potentielle “Troisième Guerre mondiale” et écarter la menace nucléaire, Joe Biden et l’Otan ont refusé de s’impliquer directement dans le conflit, préférant envoyer de l’aide militaire à l’Ukraine.

Malgré les demandes répétées du président ukrainien Volodymyr Zelensky, les Occidentaux écartent aussi l’idée d’instaurer d’une zone d’exclusion aérienne, qui empêcherait les avions russes de survoler l’Ukraine. Car si la décision n’est pas prise par l’ONU, elle peut être considérée comme un acte de guerre.

À voir également sur Le HuffPost: Guerre en Ukraine: Trump salue l’“intelligence” de Poutine et charge Biden

Source Trump suggère de menacer la Russie avec les sous-marins nucléaires US