• mer. Mai 25th, 2022

Mercato – PSG : Deschamps, équipe de France… La Qatar a une voie royale pour Zidane !

ByAfricasPort

Mar 23, 2022

Foot – Mercato – PSG

Publié le 23 mars 2022 à 11h30 par Arthur Montagne

Priorité du PSG pour succéder à Mauricio Pochettino, Zinedine Zidane ambitionne toutefois de récupérer le poste de sélectionneur de l’équipe de France. Interrogé à ce sujet, Noël Le Graët assure que l’ancien entraîneur du Real Madrid serait très bien à Paris tout en accordant sa confiance à Didier Deschamps.

L’été prochain, le PSG devrait connaître des changements majeurs au sein de son organigramme. L’élimination dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid a fait très mal et les premiers à en faire les frais seront probablement Leonardo et Mauricio Pochettino. Le technicien argentin, sous contrat jusqu’en juin 2023, était déjà annoncé sur la sellette avant même la double confrontation contre le Real Madrid, et son départ ne fait désormais plus aucun doute en fin de saison. A tel point que le PSG semble déjà en quête de son successeur qui pourrait être Zinedine Zidane dont rêve le Qatar depuis plusieurs années. Comme révélé en exclusivité par le10sportcom, l’entourage de l’ancien numéro 10 de l’équipe de France pousse d’ailleurs en faveur d’une arrivée à Paris, à l’image de son conseiller Alain Migliaccio. Toutefois, Zinedine Zidane a toujours en ligne de mire de le poste de sélectionneur des Bleus, d’autant plus que le contrat de Didier Deschamps s’achève à l’issue du Mondial au Qatar en fin d’année.

Le Graët compte encore sur Deschamps

Par conséquent, Noël Le Graët pourrait avoir un rôle important dans ce dossier. Et pour cause, le président de la FFF devra gérer l’avenir de Didier Deschamps, sélectionneur depuis 2012. « On s’est mis d’accord avec Didier sur l’objectif de la Coupe du monde. On aura le temps de bavarder après. Je confirme que Didier ne sera pas prolongé avant la Coupe du monde. Est-ce une pression par rapport au résultat ? C’est d’un commun accord. On se connait suffisamment pour attendre le Mondial sans angoisse. On discutera à Guingamp, au mois de janvier 2023 », assure Le Graët dans les colonnes de Ouest-France. Le patron de la Fédération Française de Football n’écarte donc aucune option et rappelle que Didier Deschamps a su faire taire les critiques après un Euro raté : « Il a du respect pour la Fédération, et je le lui rends bien. On ne fait rien sans que l’autre soit au courant, et vis-à-vis des joueurs c’est important. Après l’Euro, Il y a eu un peu d’excès autour de son cas, j’ai trouvé ça injuste, mais c’est quand même vite retombé. Il a fallu rassurer tout le monde, les joueurs déjà, avec un discours lisible. Et l’équipe a rebondi. » Noël Le Graët semble donc avoir toujours confiance en Didier Deschamps, à tel point qu’il ne travaille absolument pas sur sa succession. « C’est clair, je n’ai vu personne », lance-t-il fermement. Même pas Zinedine Zidane, qui pourrait donc être contraint de patienter avant de récupérer le banc des Bleus. Et en attendant, c’est bien sur celui du PSG qu’il pourrait s’asseoir. « Ce sera bien pour le PSG. Zidane sera sélectionneur un jour, mais quand, je ne sais pas », conclut Noël Le Graët qui laisse donc le champ libre au Qatar.

Source Mercato - PSG : Deschamps, équipe de France... La Qatar a une voie royale pour Zidane !