• mar. Mai 24th, 2022

François Hollande apporte son soutien à Hidalgo et tacle Sarkozy au passage

ByAfricasPort

Mar 22, 2022

POLITIQUE – L’opération sauvetage est lancée au PS. À l’approche du premier tour de l’élection présidentielle, François Hollande est venu apporter son soutien à la candidate du Parti socialiste ce mardi 22 mars lors d’un meeting à Limoges, en Haute-Vienne.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien président de la République n’a pas mâché ses mots lors de son arrivée sur scène aux côtés d’Anne Hidalgo. Dans une tournure de phrase dont il a le secret, François Hollande a glissé un tacle à peine dissimulé à Nicolas Sarkozy, dont le soutien à la candidate LR Valérie Pécresse est toujours attendu

“Je vote toujours socialiste. Je suis loyal. Surtout quand c’est difficile. Qu’aurait-on dit si je m’étais tu? Je laisse ça à d’autres, ou plutôt un autre qui n’a jamais été un exemple pour moi”, a ainsi déclaré l’ancien locataire de l’Élysée. Une petite phrase qui lui permet au passage de justifier sa présence et son soutien officiel à la candidate PS pour la présidentielle 2022

Un soutien nécessaire pour prouver l’unité du camp socialiste autour de l’actuelle maire de Paris, qui peine toujours à décoller dans les sondages à moins de trois semaines du premier tour. Anne Hidalgo plafonne actuellement aux alentours de 2,5% dans les sondages. 

Une promesse pour l’avenir de la gauche? 

François Hollande s’était montré discret ces dernières semaines dans son soutien à Anne Hidalgo, alors qu’il a lui-même été tenté de se lancer dans la course à l’Élysée. Leur dernière apparition ensemble remontant à novembre 2021, lors d’un déplacement d’Anne Hidalgo dans la ville de Tulle, fief historique de François Hollande. 

Lors de son passage sur scène, François Hollande a réitéré sa demande de sanctions supplémentaires contre la Russie, dans le contexte de la guerre en Ukraine. “Comment admettre au moment où l’armée russe bombarde l’Ukraine, qu’il soit encore possible d’acheter du gaz et du pétrole avec nos euros?, a-t-il questionné devant un public de près de 400 personnes. 

Il a également évoqué l’avenir de la gauche sur l’échiquier politique: “Le 10 avril une initiative devra être prise pour reconstruire la gauche. Il y va de la vitalité de notre République. Il y a un enjeu qui dépasse la gauche: l’équilibre de la nation […] c’est déjà demain qu’il faut regarder. J’y prendrai toute ma part”, a-t-il promis avant de laisser la place à la candidate socialiste au pupitre. 

À voir également sur Le HuffPost: Dati ironise sur le sondage qui donne Hidalgo à 1,5%

Source François Hollande apporte son soutien à Hidalgo et tacle Sarkozy au passage