• jeu. Juil 7th, 2022
Top Tags

Équipe de France : Mbappé, Benzema… Deschamps met les choses au clair pour Giroud !

ByAfricasPort

Mar 21, 2022

Foot – Équipe de France

Publié le 21 mars 2022 à 16h30 par Amadou Diawara

Alors que Karim Benzema est forfait, Didier Deschamps a décidé de rappeler Olivier Giroud. Présent en conférence de presse ce lundi, le sélectionneur des Bleus a lâché toutes ses vérités sur le retour du buteur du Milan AC, profitant de l’occasion pour évoquer sa concurrence avec Karim Benzema et Kylian Mbappé. 

Depuis la fin de l’Euro, Didier Deschamps a laissé Olivier Giroud de côté. En effet, lors des derniers rassemblements, le sélectionneur français a préféré se passer des services du buteur du Milan AC. Alors que les Bleus affronteront la Côte d’Ivoire (vendredi) et l’Afrique du Sud (mardi 29 mars), Didier Deschamps avait décidé dans un premier temps de ne pas convoquer Olivier Giroud, préférant miser sur Karim Benzema, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Wissam Ben Yedder ou encore Christopher Nkunku. Mais avec le forfait de dernière minute de la star du Real Madrid, le champion du monde 98 a finalement décidé d’appeler le vétéran de 35 ans. Présent en conférence de presse ce lundi après-midi, Didier Deschamps a expliqué en détail son choix de prendre Olivier Giroud pour remplacer Karim Benzema. 

«Ce n’est pas lié à la présence Kylian Mbappé ou Karim Benzema» 

« Le retour d’Olivier Giroud ? Le plus important pour moi, c’est d’être cohérent et juste par rapport au discours que je peux avoir avec les joueurs. Olivier va nous rejoindre, il n’a pas à faire plus ni moins. Il a fait partie de cette équipe de France très performante, qui l’a aussi été sans lui. Je l’ai toujours dit, il fait partie des joueurs sélectionnables. Il est là aujourd’hui, c’est lié à la blessure de Karim Benzema. Je ne vais pas avoir une attention particulière sur lui. Il fait partie d’un groupe qu’il connaît très bien. La concurrence avec Karim Benzema ? Quand il y a un joueur qui a un statut, c’est difficile à vivre s’il est toujours là sans le même statut. Ce n’est pas spécifique à Olivier, il y en eu d’autres avant. C’est humainement difficile à vivre. Le rôle d’Olivier Giroud ? Je ne le prends pas pour lui dire ‘t’auras 30 ou 40%’ pour voir comment il va réagir. Je ne fais pas un cas à part avec Olivier. Un joueur qui a un statut, c’est compliqué psychologiquement d’avoir moins. Un joueur qui a un statut a besoin d’avoir un rôle important à jouer. Un nouveau schéma avec Olivier Giroud ? Vous lui donnez beaucoup d’importance… Je pars avec une idée, il n’y a pas de souci sur le rôle des uns et des autres, on reste sur ce que je vous ai dit jeudi. Le statut d’Olivier Giroud ? Le statut et la hiérarchie, il faut les dissocier. Ce n’est pas lié. Un statut, c’est par rapport au rôle du joueur, au fait de jouer ou de ne pas jouer. (…) Il a eu un statut pendant de longues années. C’est par rapport à son utilisation et à son temps de jeu. Il y a de la concurrence, mais ce n’est pas lié à la présence (Kylian) Mbappé ou (Karim) Benzema. C’est par rapport à mes choix. Il a eu du temps de jeu sur de très longues années. Tout est possible, ce n’est pas spécifique à (Olivier) Giroud. Je considère qu’un joueur habitué pendant des années à avoir un statut, c’est humainement compliqué d’avoir moins. C’est la réalité aujourd’hui, et ça l’a été de tous temps », a détaillé Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France.