• mer. Mai 25th, 2022

En Ukraine, une mission de 2000 km pour sauver des animaux

ByAfricasPort

Mar 22, 2022

ANIMAUX – Une opération hors normes. Tim Locks, un vétéran de la guerre d’Irak accompagné par deux amis, a entrepris une mission de sauvetage de quatre jours qui s’est conclue ce dimanche 20 mars. L’objectif était de récupérer un lion et un loup d’un zoo situé dans l’oblast de Zaporijjia en Ukraine, à vingt kilomètres des lignes de front, et les mettre en sécurité en Roumanie. La mission a pu être financée par le crowdfunding et Tim tenait au courant de son avancée sur son compte Facebook, en publiant des photos et vidéos.

Le lion et le loup ont pu être évacués de l’autre côté de la frontière à l’aide du minibus de Tim. Une grue et une pelleteuse ont été utilisées pour charger les animaux dans le véhicule. Le chargement a tout de même duré trois heures, la faute à la barrière de la langue. “Le conducteur de la grue et le conducteur de la pelleteuse ne parlaient pas un mot d’anglais, et nous ne parlons pas ukrainien, alors il y avait un interprète qui traduisait tout”, a expliqué Tim Locks à Metro.

Le vétéran se trouvait à Lviv, à l’ouest de l’Ukraine, pour venir en aide aux Ukrainiens quand il a entendu parler de ces deux animaux. Un défenseur de l’environnement rencontré dans un hôtel lui a parlé de leur situation critique. 

Tim et ses compagnons ont fait les préparatifs, en mesurant notamment les dimensions de son minibus pour calculer comment installer les deux animaux. Du matériel comme des couches, du lait maternisé ou encore des produits d’hygiène destinés à la population ont également été embarqués avant de partir pour un voyage de 2000 kilomètres aller-retour. Une traversée émaillée de contrôles, en conduisant vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Arrivés sur place, le lion Simba était déjà en cage. Le loup Akela a quant à lui reçu un sédatif avant d’être installé dans un second conteneur. Plus aucun espace n’était disponible dans le minibus une fois les bêtes et tout le matériel placés à l’arrière. Une présence que Tim et ses amis ont ressenti durant le voyage. “Nous n’arrêtions pas de nous rappeler que nous avions un lion et un loup à l’arrière de la camionnette pendant que nous roulions et que nous regardions derrière nous pour voir qu’ils étaient là, juste au-dessus de nos épaules” a déclaré le vétéran à Metro

En route vers la Roumanie

Un périple périlleux pour les cinq occupants du véhicule qui traversaient un pays en guerre menacé de bombardements à tout instant. En quittant la ville, ils ont tout de même été escortés par la police locale. Mais c’est lors des points de contrôle qu’ils ont dû déclarer leur marchandise: un lion et un loup. “Un garde nous a dit qu’il y avait une guerre en cours et que ce n’était pas le moment de plaisanter” a raconté Tim. “Je l’ai emmené sur le côté de la camionnette, j’ai ouvert la porte et je lui ai montré un vrai grand lion, comme Aslan dans Narnia” a-t-il continué. 

En arrivant en Roumanie, le vétéran de 45 ans et ses deux amis ont rencontré un vétérinaire. Il a rempli des papiers pendant deux heures avant de faire transporter les animaux dans un zoo de Radauti, au Nord-Est du pays. Comme en Ukraine au départ du zoo, le trio a été escorté par la police pour traverser chaque région sans s’arrêter.

Fin du voyage dimanche 20 mars tôt dans la journée. Sur place, un chariot élévateur ainsi que vingt personnes ont été nécessaires au déchargement des nouveaux arrivants du zoo. 

Tim Locks ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et envisage de sauver davantage d’animaux, bien que la tâche soit compliquée. “Nous espérons qu’ils se souviennent de nous au poste frontière où nous sommes entrés dans le pays, car nous avions un lion et un loup avec nous. Si nous pouvions nous lier à une figure d’autorité, cela rendrait les choses beaucoup plus faciles”, a-t-il indiqué.

À voir également sur Le HuffPost : Ce lion de cirque, secouru par l’association One Voice, était au bord de la mort

Source En Ukraine, une mission de 2000 km pour sauver des animaux