• jeu. Mai 26th, 2022

En chute dans les sondages, Pécresse mène une campagne difficile

ByAfricasPort

Mar 23, 2022

POLITIQUE – À moins de trois semaines de la présidentielle, les sondages la placent en 4e ou 5e position. Il fut un temps pas si lontain pourtant où Valérie Pécresse était au coude-à-coude pour le deuxième tour avec Marine Le Pen. Mais en quelques mois, la candidate LR a vu sa campagne d’abord stagner puis dégringoler. La faute à des bourdes, des ralliements et une difficulté à se faire entendre sur les questions internationales, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

Malgré tout, Valérie Pécresse veut y croire. Rien n’est joué, répète la candidate. “Je serai la surprise du second tour, j’ai été la surprise toute ma vie, aux régionales, à la primaire de la droite… Je suis tenace, déterminée”, a affirmé la candidate lundi 21 mars sur CNews avant d’ajouter: “celui qui gagne est celui qui y croit jusqu’au bout”. 

Un avant et un après-Zénith

La campagne de la candidate LR, qui attend toujours le soutien hypothétique de l’ancien président Nicolas Sarkozy, avait pourtant bien commencé -et sous le signe du rassemblement- après sa victoire à la primaire. Mais “on a eu beaucoup de mal à se redresser du premier meeting au Zénith. Il y a eu un avant et un après” ce meeting parisien raté, soupire un soutien auprès de l’AFP, ajoutant qu’“elle a cristallisé un certain nombre de maladresses. Ce qu’on lui reproche c’est systématiquement la forme”.

À chaque fois, les réseaux sociaux ont fait caisse de résonance, comme le week-end dernier lorsqu’elle a avancé plusieurs noms pour un gouvernement idéal: “une connerie monumentale”, soupire un membre de l’organigramme, qui a “d’abord cru à une fake news”. Plus tôt, c’était la photo d’un conseil de défense qu’elle organisait sur l’Ukraine qui avait suscité les moqueries.

Pour reprendre la main, Valérie Pécresse se démultiplie cette semaine à la télévision. Elle est chez Cyril Hanouna sur C8 ce mercredi 23 et sur France 2 jeudi 24 mars pour “Elysée 2022”. “Elle a une carte à jouer, car elle est excellente dans ce type d’émission, face aux gens”, assure un soutien. Chez LR, on ajoute encore que la candidate pâtit d’une mauvaise presse illégitime: “Il y a un Pécresse-bashing qui est assené aujourd’hui”, déplorait dimanche 20 mars Éric Ciotti sur BFMTV.

À voir également sur Le HuffPost: Sarkozy refuse toujours de soutenir publiquement Pécresse

Source En chute dans les sondages, Pécresse mène une campagne difficile