ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

Sanctions supposées de la CAF contre la Guinée : « pas de peur en la demeure… »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce samedi 18 mai 2019, comme une foudre, la nouvelle de la disqualification supposée de l’équipe cadette de la Guinée, vice championne d’Afrique de sa catégorie, au mondial U17, s’est répandue sur tout le pays. L’information fait suite a une plainte du Sénégal déposée auprès de l’instance africaine de football (CAF) dans laquelle la fédération locale reproche à deux cadets guinéens d’avoir fraudé leur âge pour pouvoir jouer la récente CAN U17. Une plainte sur laquelle le jury disciplinaire de la CAF se base pour exiger la disqualification de la Guinée au mondial U17 et de conseiller d’autres sanctions au comité exécutif dirigé par Ahmad AHMAD à prendre contre la Guinée et ses deux joueurs concernés.

Cette actualité, a obligé le bureau exécutif de la fédération guinéenne de football ce samedi peu après midi de convoquer une réunion extraordinaire à son siège pour dit-on partager l’information et prendre des dispositions afin d’interjeter appel le plus tôt possible.

Au sortir de ladite réunion extraordinaire, un des vice présidents de la feguifoot, par ailleurs président de la Ligue professionnelle locale, Mathurin BANGOURA a été désigné porte parole et ainsi s’est prêté aux questions des journalistes.

Voici l’essentiel de ce qu’il a dit :

« Nous venons juste de sortir d’une réunion extraordinaire qui a été convoquée par le président de la fédération guinéenne de football. C’était pour partager cette information que nous avons eue de façon officielle. Comme vous devrez le savoir, ça été une notification. Mais d’ores et déjà, je dois vous dire qu’il n’y a pas de peur en la demeure parce que ce n’est pas la première fois. Le Sénégal avait porté plainte et le Sénégal a été débouté. Le résultat qui vient de sortir, ce n’est pas la CAF, c’est la commission [discipline] qui vient de sortir cette décision. Il revient à la Guinée d’interjeter appel. Parce que la première plainte a été formulée par la fédération sénégalaise de football quand l’équipe était de l’autre côté [en Tanzanie], et le Sénégal à été débouté. C’est ce qui nous a permis de jouer la finale. Maintenant qu’on a joué la finale, ils ont interjeté appel par rapport à la première décision qui a été prise par la CAF. Maintenant c’est cette commission [de discipline] qui vient de donner le résultat de ses enquêtes. Il revient à la fédération guinéenne de football d’interjeter appel. Ce que nous sommes en train de faire avec nos avocats. Jusqu’à preuve du contraire, nous n’allons pas baisser les bras. La plainte qui a été formulée par le Sénégal, nous allons aller contre attaquer aussi ».

Hamidou BANGOURA pour africasport.info

Tel : 00224 628 95 94 04

Plus d’infos


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App