Guinée| il cogne le COCAN 2025 : «… clan de mafieux »

  • 178
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations 2025 en Guinée a été rendu public lundi, 11 Mars 2019 par un arrêté du premier ministre guinéen Kassory Fofana via les médias d’État « RTG, Radio-Tv ». Un comité dont la nomenclature laisse des observateurs, notamment sportifs sur leur faim. Surtout la présidence qui est assurée par le ministre des sports de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Gbantama Sow, ce qui n’est jamais arrivé dans aucun pays africain ayant organisé la grand-messe du football africain (sauf erreur de notre part nldr). Outre, la présidence du COCAN, un autre Nom et Prénom figure parmi les membres, qui en principe ne devrait y être. Il s’agit de l’ancien secrétaire général de la FEGUIFOOT, Ibrahima Blasco Barry. En cause, l’homme est poursuivi en justice avec Salifou Camara et Morthon Soumah, respectivement anciens président et financier de la feguifoot, pour des faits de détournement d’argent près de 28 milliards de francs guinéens.

Ce jeudi, 14 Mars 2019, Ibrahima Sadio, journaliste sportif, par ailleurs membre de la cellule de communication de la fédération guinéenne de football, a cogné dans une publication via son compte facebook, ledit comité, dont nous vous invitons à lire.

“… clan mafieux…”.

“Football / COCAN – GUINÉE 2025.
Des bourreaux et des résidus du Football Guinéen pullulent le Comité.

L’Arrêté du Premier Ministre, IBRAHIMA KASSORY FOFANA du 11 Mars 2018, laisse la majorité des Guinéens sur leur faim.

Des noms controversés apparaissent sur la liste composée des proches du Premier Ministre, IBRAHIMA KASSORY FOFANA et le Ministre SANOUSSI BANTAMA SOW.

C’est le cas d’IBRAHIMA BARRY BLASCO, épinglé par la Justice pour des détournements avérés par l’audit indépendant qui a révélé un scandale financier le plus rocambolesque de l’histoire du Football, résumant ainsi sa gestion avec l’ancien Président de la FEGUIFOOT, SALIFOU CAMARA SUPER V.

Cette désignation de Monsieur IBRAHIMA BARRY BLASCO est donc une manière de disculper le mis en cause de crimes financiers énormes. Comment le Premier Ministre, KASSORY peut se permettre de nommer IBRAHIMA BARRY BLASCO, sous contrôle judiciaire, et qui attend sa sentence et ses deux autres coaccusés ?

Ainsi, le Premier Ministre, IBRAHIMA KASSORY FOFANA viole la loi de la République en annulant un Décret du Président de la République par un Arrêté. Du jamais vu !

Alors, le Premier Ministre est donc, au dessus du Président ALPHA CONDÉ ?

C’est le résumé de l’attitude du super Premier Ministre, KASSORY.

Plus loin, IBRAHIMA KASSORY FOFANA rabaisse la Justice Guinéenne à son plus bas niveau, en inscrivant l’intrigant, IBRAHIMA BARRY BLASCO sur la liste.

Ce Comité National d’Organisation de la CAN 2025 est présidé par le Ministre SANOUSSI BANTAMA SOW.

Dans aucun pays en Afrique, un Ministre des Sports en activité n’a été nommé Président du COCAN. Mais SANOUSSI BANTAMA SOW a affiché son virus de pérennisation de la gabegie.

Je me rappelle que c’est ce SANOUSSI BANTAMA SOW qui avait demandé aux Journalistes le 6 Janvier 2019 à l’Aeroport International de Conakry Gbessia, de poser la question sur l’organisation de la CAN 2023, au Président de la CAF, AHMAD AHMAD. Nous comprenons dès lors, l’agacement du Ministre SOW sur la question.

SANOUSSI BANTAMA SOW a pour Adjoint un certain FADI WAZNI, qui a pour Parrain en Guinée, le Premier Ministre, KASSORY FOFANA.
Ce Libano-Français est à la tête des groupes miniers en Guinée qui exploitent de façon très sauvetage la Bauxite de Boké par une Société Minière chinoise, SMB.

Qui a connu ce nommé FADI WAZNI dans le monde du Football Guinéen ? L’homme n’a jamais assisté à un match en Guinée.

Pire, aucun KOPECK de sa part pour le Club WAKRYA AC de BOKÉ par ses Sociétés UMS et SMB.

FADI WAZNI abuse des gisements de Bauxites de BOKÉ depuis près d’une dizaine d’années et paie trois fois moins les taxes de l’Etat et les ristournes aux populations. D’où les révoltés permanentes des populations de BOKÉ.

Une autre histoire de ce Libanais de naissance, FADI WAZN, devenu récemment Français, est sa recherche active par les services Américains d’investigation.

SANOUSSI BANTAMA SOW qui s’empare du COCAN 2025 a t’il pensé d’être en Guinée en 2025 selon le Destin de son père spirituel, ALPHA CONDÉ ?

Comme on le voit, le Comité National d’Organisation de la CAN – GUINÉE 2025 est une constitution de clan mafieux pour la gestion d’une future hémorragie financière du Football Guinéen.

Une aubaine pour certains d’entre eux d’augmenter le nombre de maisons achetées en France, aux États-Unis, au Canada, au Sénégal et ailleurs et pour d’autres, rendre plus commodes des résidences personnelles en construction en Sierra Leone.

Comment des personnes en conflit avec la Justice et la majorité écrasante des Guinéens peuvent convaincre des investisseurs pour construire et développer les infrastructures du pays par la Coupe d’Afrique des Nations de Football ?

Un paradoxe, car la crédibilité est un atouts décisif pour réussir une mission comme celle de l’organisme de la biennale du Football Africain.

Le Premier Ministre, IBRAHIMA KASSORY FOFANA et ses acolytes ont donc jeté du piment sur la figure des acteurs du Football et de tous les Guinéens.

Leurs démarches est de faire le recyclage des cadres véreux pour la cause commune.Ils jurent de ramener des personnes éclaboussées, connues de tous.

Malheureusement, cette mafia est entretenue par des cadres à double face qui refusent de laisser à la touche leurs compagnons historiques pour commettre des crimes économiques en méprisant le Peuple.Tout pour nous, rien pour les citoyens considérés comme des maudits.

Pour faire passer cet acte dans un caractère officiel, IBRAHIMA KASSORY FOFANA et SANOUSSI BANTAMA SOW ont coloré la liste par des personnes qui ont servi le Football de façon désintéressée.

Mais le Premier Ministre dans son ambition démesurée a désavoué le Président de la République, en abrogeant un Décret par un Arrêté. Une attitude inéluctable qui avait favorisé son divorce avec le Président, feu Général LANSANA CONTÉ, Paix à son âme. AMEN.

Le COCAN 2025 imposé à la face du monde par IBRAHIMA KASSORY FOFANA et SANOUSSI BANTAMA SOW n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable. Une composition qui étonne même la FIFA et la CAF pour la bonne gouvernance du Football. Quelle foutaise !

Ainsi, le Premier Ministre, IBRAHIMA KASSORY FOFANA et sa bande offrent au monde du Football, un enfant qui n’a pas de père”.

Ibrahima Sadio Bah


  • 178
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App