Éléphants de coléah : le torchon brûle entre Somparé et le président du club

  • 190
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alors qu’il a été annoncé avoir signé pour deux saisons en faveur des éléphants de coléah, l’aventure du coach Somparé n’aurait servi qu’à la préparation avant championnat pour le club. À l’heure qu’il est, il y a un désamour presque total entre le président des éléphants de coléah et l’entraîneur Somparé qui met en filigrane une séparation inattendue. Et cela à l’air d’impacter mêmes les relations antérieures des deux parties.

Sékou Somparé a rejoint les éléphants de coléah, il y a quelques mois seulement sans en avoir décroché un contrat écrit assorti d’un salaire, peu importe son volume. Il dit y être parti en raison des relations antérieures de travail qu’il a toujours entretenues avec Daye Diallo, président des éléphants de coléah.

vous savez, on a longtemps travaillé ensemble. C’est moi qui ai mis en place même son football de catégorie. Et d’ailleurs c’est ce qui a fait quand il m’a dit de venir travailler avec lui, je n’ai pas associé Diallo(son manager ndlr) pour moi, il (président éléphants ndlr) voulait qu’on reprenne notre ancien système, comme ça, je viens travailler avec lui et pour tout problème on peut le régler,” a-t-il déclaré au téléphone à africasport.info ce jeudi.

Sékou Somparé, n’est pas encore officiellement remercié par les éléphants, mais il n’en est pas loin. Pour l’instant, il fait l’objet d’une suspension de la part du président. Pour quel motif coach ? ” Il y a un malien (joueur) qui m’a manqué du respect et tout le monde a dit de le libérer. D’abord, il n’est pas bon. Un jour, on travaille après un match contre AS kaloum (1-1), j’ai dit de sortir, tout le monde sort, je le regarde, il est tout temps arrêté. Je dis, dis donc, toi viens ici. Après il me dit ne cris pas sur moi, je dis, il ne faut pas me dire ça. Si tu ne veux pas travailler, va-t’en. Fous le camp. Et il a dit à moi aussi fous le camp… Maintenant après un dimanche, j’étais avec l’académie, il (président éléphants ndlr) me dit Somparé, il faut que tu pardonne le malien. Sur place un de mes assistants a dit non. Somparé est un entraîneur national. Alors si Souleymane Cissoko (joueur ndlr) lui a manqué le respect, il n’en est pas question qu’il le reprenne. Et tout le monde a dit, on ne le reprend pas. On est resté dans ce cadre là. Un jour, il sort le papier, il m’a suspendu jusqu’à nouvel ordre. J’ai dit au secrétaire général est-ce que tu peux me dire pourquoi, il (président éléphants ndlr) l’a fait, il (secrétaire général ndlr) me dit non, je ne connais pas, ” précise-t-il.

Joint au téléphone par notre rédaction, le président des éléphants de coléah, Daye Diallo nous a laissé entendre ceci : ” il est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Peut être, il est même limogé.”


  • 190
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App