CIS TV : Aboubacry explique les raisons de la diffusion du match, Guinée vs Centrafrique sans replay…

  • 226
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crédit photo: Cismédias.com

Le groupe cismédias, basé en Guinee (Conakry) a retransmi en direct et en intégralité le match Guinée vs Centrafrique sur Cis TV ce dimanche 09 septembre 2018 au compte de la deuxième journée des éliminatoires qualificatives à la CAN Cameroun 2019.

Mais, les téléspectateurs ont constaté l’absence du replay sur CIS TV pendant le direct pour pouvoir revoir les actions intéressantes du match. Cet état de fait, le directeur général exécutif de cismédias, Aboubacry Ba en est bien conscient.

Dans une interview accordée à la rédaction de Cismédias.com hier lundi (10/9/18) le DGE a expliqué les raisons de cette retransmission “revolue” qui ne permet pas aux téléspectateurs de revoir les gestes et actions importants du match.

Voici un extrait de l’interview pour mieux savoir…

Aboubacry Ba “bon malheureusement en protégeant le faisceau, c’est un autre problème qui nous a surpris. C’est-à-dire la slow-motion (appareil permettant de faire le replay) a eu des problèmes… Et on avait le choix ; entre couper le match pour aller réparer notre appareil, donc rdémarer tout le système. Ou alors continuer avec le match et permettre aux guinéens de voir le match du début à la fin. On n’a pas hésité longtemps. On a préféré montrer le match d’abord, en espérant que le problème pouvait se régler d’ici là, malheureusement ce n’était pas le cas. Ce fût un vrai problème on le reconnaît mais il fallait faire un choix…

Donc le souci technique était spécifique à ce match ?

Aboubacry: comme je vous l’ai dit nous sommes globalement au tour de 80 matches retransmis en direct la saison qui vient de s’écouler. C’est nous qui produisons par exemple les matches de ligue des champions CAF qui se jouent en Guinée, c’est ce signal qui est repris par les chaines internationales comme Bein Sport pour le moyen orient et le Maghreb, Canal+ pour l’Afrique francophone et supersport pour l’Afrique australe et anglophone. Ce n’est pas la première fois qu’on faisait des matches, mais un match avec une telle affluence c’était la première fois pour nous et on est tombé sur le syli national. Mais des matches internationaux on en a fait. Donc oui nous pouvons faire des ralentis, mais malheureusement il y a des pannes qu’on ne peut pas anticiper à temps, surtout que ce n’est pas la panne la plus évidente à laquelle on peut s’attendre. Nous avions mis toute notre énergie sur le faisceau pour que ça ne coupe pas…

Que diriez-vous pour finir ?

Aboubacry: malheureusement la TV, les retransmissions en direct, ça demande des espaces plus spécifiques, qui n’existent pas au niveau du stade du 28 septembre, mais c’est à nous de nous adapter encore une fois. C’est un avertissement très sérieux, parce que c’est tombé sur le syli et que la promesse qu’on va faire, sans pour autant dire que ça ne va jamais arriver, ça ne se prévoit pas, mais le plan B est désormais inscrit sur la liste de nos priorités.

Prochain rendez-vous avec l’équipe nationale ?

Aboubacry: le 10 octobre à Conakry, Guinée-Rwanda sera en direct sur cis. C’est acquis comme tous les matches du syli à domicile, il y a ce match d’octobre, il y a la Côte d’Ivoire en novembre donc voilà c’est cis qui a été choisi par la CAF pour la production de tous ces matches.

Interview réalisée par la rédaction web de cismédias.

Africasport.info: +224/628959404


  • 226
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App